Une option binaire n’est pas un jeu de casino

Posté par

L’apparence simplicité de l’option binaire en font un actif très populaire parmi les traders peu expérimentés. Un peu comme dans un jeu de casino de type la roulette, il faut choisir entre deux scénarios possibles : soit le cours de l’actif monte (case noire à la roulette ?) et on gagne, soit le prix de l’actif baisse (case rouge ?) et on perd. Vous pouvez retrouver un exemple dans notr définition de l’option binaire. Contrairement à la roulette où l’on perd lorsqu’on tombe sur le « 0 », l’option binaire rémunère le trader positivement si le cours est le même à l’échéance de l’option.

Option binaire : Pas un jeu de casino

L’option binaire n’est pas un jeu de casino

Si comme ça, le rapprochement parait simple, il n’en va pas de la sorte : La roulette au casino est elle un peu hasard, alors que les marchés financiers n’en sont pas du tout. Et c’est ce qui distingue l’option binaire du jeu de casino. La confusion sur ce point est un sérieux risque en option binaire. Cependant, tous les acteurs du marché des options binaires ne veulent pas en faire un instrument trop techniques et cherchent à les démocratiser via des jeux : les fournisseurs de plateforme technique d’option binaire (en marque blanche) se diversifient et proposent des machines à sous dans les casinos qui proposent des options binaires, certaines brokers vantent ce produit comme un vrai jeu…

Casino et option binaire : Un problème de régulation enfin résolu ?

Le principal problème autour de ce malentendu réside autour de la régulation initiale. Lorsque ces produits financiers sont sortis, de nombreux brokers se sont lancés depuis Malte où la fiscalité est plus intéressante. Sauf que plutôt que d’être considérés comme un service financier, ils ont été accrédités sous la houlette de la LGA, la Lotteries and Gaming Authority. C’est seulement en juillet 2013 que le gouvernement a décidé de transiter ces courtiers vers l’autorité compétente, la MFSA. De même à Chypre où cela fait une bonne année que ces courtiers sont mieux régulés.

Cette confusion n’a pas aidé les traders à vraiment se sentir à l’aise avec ce produit financier qui a initialement été utilisé comme un jeu de casino par les marketers. Il faudra certainement encore une ou deux années pour que ce produit améliore son image. En tout cas, c’est sur la bonne voie puisque de nombreux courtiers forex, CFD et actions réputés dans le monde commencent à proposer quelques options binaires…